•  

     

    xxxxx

    - Bonjour Tindra !

    - Oui, je sais... ça fait un bon moment que je n'étais pas venue te voir. Désolée, mais j'avais un chantier de construction en cours, et ça ne se fait pas tout seul. Il faut du temps pour ça.

    - Tu t'en fiches de mes maisons ? A vrai dire ça ne me surprend pas du tout. Bon si tu veux bien arrêter les reproches, tu pourrais me raconter ce que tu as fait en mon absence.

    - Rien de particulier, la routine : boulot, dodo, boulot, dodo... Oui, oui, je vois. Dis-moi, la dernière fois qu'on s'est vue, enfin que l'on s'est croisée serait plus exact, je souhaitais avoir une conversation sérieuse avec toi. A propos de ce blondinet qui était toujours dans les parages.

    - Ah !  Oui, c'est vrai que j'en saurais plus si j'avais été un peu plus présente. Et tu n'as rien à me dire à ce propos. Et tu as besoin d'exercice ?

    -Bon si tu le prends comme ça, je repasserai plus tard. Tu seras peut-être plus disposée à bavarder.

    xxxxx

    Justement, le voici le blondinet en question. Rodolphe si je me souviens bien. On dirait qu'il a un don pour la musique.... Une qualité qui ne pouvait que séduire Tindra...

     

    xxxxx

    Ah ces jeunes, ça fait du sport pour garder la ligne, et ça se précipite au bar aussitôt après...

    xxxxx
    En tout cas, pour une fois, pas de blondinet dans les parages.

    xxxxx

    Bon j'ai parlé un peu trop vite. Il est toujours là. Rodolphe.

    xxxxx

    - Décidément, tu as de drôles d'heures pour te mettre à cuisiner, il fait nuit là...

    xxxxx
    - Dis-donc, en effet, tu as raison d'aller au gymnase ! Il me semble que tu as pris un peu de poids là. Ne le prends pas mal, mais j'ai remarqué qu'ici les jeunes femmes ont tendance à... disons, prendre des formes très rapidement. L'exercice physique c'est donc une bonne idée.

    xxxxx

    - Euh, Tindra ! Excuse-moi là ! Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris ce que tu viens de dire....

     

    xxxxx

    - J'avais bien entendu ! Et tu comptais m'en parler ?

    - Ah, après avoir l'annoncé au principal intéressé. Oui, ça se défend. Et ce n'est pas à moi que tu t'adressais ? Pas faux, mais j'ai entendu quand même...
    - Bon, je retire ce que j'ai dit à propos de ta ligne.  Et surtout, félicitations ! Un bébé ! Tu as prévenu ta famille ?
    - Pas encore ? Mais...
    - Oui, tu as encore raison, c'est tout-à-fait normal d'en informer le père d'abord. Mais tes parents seront tellement heureux !

     

    Un, deux, trois...

    Ah... il est possible que, pour une fois, Tindra suive mes conseils. C'est probablement ses parents qu'elle appelle. J'imagine la joie d'Ailin et de Nathaniel lorsqu'ils apprendront qu'ils vont être grands-parents deux fois dans la même année !

    Il ne faudrait tout de même pas qu'elle se mette en retard pour aller travailler. Pas de congés maternité à Willow Creek, et j'ai bien l'impression qu'il ne faut pas compter sur le beau Rodolphe pour gagner l'argent du ménage :

    Un, deux, trois...
    Rodolphe jardine...

    Un, deux, trois...
    Rodolphe entretient sa condition physique...

    Un, deux, trois...
    Rodolphe câline tout à la fois Tindra et le bébé,

    Un, deux, trois...

    avec beaucoup d'émotion, il me faut le reconnaître. Mais je n'ai pas encore vu Rodolphe travailler... ni même songer à chercher du travail...Il va tout de même falloir songer à agrandir la maison et procurer un minimum de confort au bébé et à sa maman...

    Un, deux, trois...
    Bon je dois reconnaître que Rodolphe se débrouille bien en jardinage, et la vente de sa récolte nous a permis d'investir dans une cuisinière (Tindra va enfin pouvoir manger
    chaud !) et d'amorcer ce qui sera d'ici peu un séjour.
    A condition que l'argent continue à rentrer. Le ventre de Tindra s'arrondit à vue d'oeil, il va très bientôt être temps d'acheter un berceau...

     

    Un, deux, trois...

    Ah ! Je ne sais pas s'il a pu entendre mes inquiétudes, mais Rodolphe prend les choses en main ! Il est temps... Humoriste amateur... un peu fantaisiste comme travail ? Non ? Et ça gagne bien sa vie un humoriste amateur ?

     



    Chapitre précédent

     

    Chapitre suivant

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Toujours là

    Enfin ! La voici qui arrive ! Je suis curieuse de voir sa tête !

     

    Toujours là

    - Bonjour Tindra ! Tu vas bien ?
    - Tu vois je t'avais promis une surprise, grâce à ton travail et à tes différentes trouvailles, tu as presque une maison !
    - D'accord, j'ai juste mis des murs autour de ton lit, mais c'est tout de même un peu plus intime non ?
    - Non mais quel caractère ! A croire que tu n'es jamais contente.

     

    Toujours là

    - Tiens ! Encore une visite du beau Rodolphe ! Vous avez l'air aussi émus l'un que l'autre de vous retrouver...

    Toujours là

    Oubliée la mauvaise humeur... La voici qui minaude...

    Toujours là

    Et bien, je ne sais pas ce qu'ils se racontent, mais ils font tout de même de drôles de têtes. J'avais cru comprendre qu'il s'agissait d'une rencontre amoureuse. J'ai du faire erreur...

     

    Toujours là

    Ah non ! Je ne me trompais pas. Bon, ils ont juste une façon toute particulière d'exprimer leurs émotions.

    Toujours là

    Toujours là

    Oh, ils sont trop mignons ces deux là !

     

    Toujours là

    J'ai l'impression que je vais devoir m'éloigner un peu... vous aussi d'ailleurs...

    Toujours là

    Il commence à faire très chaud par ici...

    Toujours là

    Ce qui devait arriver... finit par arriver. J'en connais une qui pourra me remercier d'avoir investi dans un lit double à point nommé...

     

    Toujours là

    - Euh... Tindra, il est 3 heures du matin, tu fais quoi là ?

    - Une salade, oui je vois bien, mais je me permets humblement de te rappeler que tu travailles demain. Non tout-à-l'heure...

     

    Toujours là

    - Ah... Rodolphe avait faim. Et toi aussi...

    - Oui, évidemment, l'exercice, ça creuse...

    - Non non je ne dis plus rien. Je me mêle de ce qui me regarde.

     

    Toujours là

    Tindra est partie travailler,  non seulement Rodolphe est encore là, mais en plus je peux le suivre. Il me semble que je vais devoir une conversation sérieuse avec mon héroïne...

     

    Toujours là

    Une amie qui vient lui rendre visite chez Tindra maintenant ! Il ne manque pas de toupet celui-là ! Et c'est qui cette fille d'abord ? Je la connais pas moi.

    Et Tindra, elle la connaît ? J'aimerais bien savoir si elle est au courant que des filles viennent chez elle rendre visite à son petit ami !

     

    Toujours là

    Et un tour à la bibliothèque maintenant ! Il ne travaille jamais ce Rodolphe ?

     

    Toujours là

    Il faut le voir pour le croire ! Il a traîné toute la journée, et maintenant il part en courant ! Et où court-il comme ça d'ailleurs ?

     

    Toujours là

    Ah d'accord ! Tindra est rentrée de son travail !

     

    Toujours là

    Bon ce n'est pas ce soir que je pourrais avoir cette conversation sérieuse avec Tindra...

     

     

     

     

    Chapitre Précédent 

    Suite

     


    13 commentaires
  •  

     



    Tindra a parfaitement compris que d'éventuelles récoltes peuvent lui permettre d'arrondir son pécule, et par conséquent d'améliorer l'ordinaire. Aussi, lorsqu'elle se réveille suffisamment tôt, s'empresse-t-elle de faire un tour autour de chez elle, à la recherche de quelques fruits ou fleurs. C'est aussi l'occasion de rencontrer les voisins.

     

    Même si elle est plus gaie depuis qu'elle s'est installée à Willow Creek, cette jeune demoiselle a un caractère assez affirmé. Il n'est pas question pour elle de se laisser marcher sur les pieds. Ce jeune homme pourrait bien en faire les frais !

     

    - Tindra tu pourrais te montrer un peu plus courtoise lorsque quelqu'un te salue ! La moindre des politesses est tout de même de regarder les gens qui t'adressent la parole plutôt que de continuer à fixer ton téléphone !

     

    - Enfin il était temps ! Dis-moi, il te fixe d'une étrange façon, non ?

     

    - Ah je vois que tu as décidé de visiter les environs. On ne m'a pas dit que du bien de cet endroit.

    -Evidemment, je te laisse seule juge. Tu te feras une opinion toi-même...

     

    - Ce qui pose problème à la chanteuse ? Peut-être que tu danses en lui tournant le dos... Et sur un rythme tout autre que celui de sa chanson....

     

    - Bon, ce que j'avais entendu dire se confirme. La clientèle est un peu plus âgée que toi. Je doute qu'ils apprécient ta demande de savoir où sont passés les gens intéressants, autrement dit les jeunes. Maintenant, ce que j'en dis...

     

    Ce qui était à prévoir s'est effectivement produit. Tindra s'ennuie tellement dans ce bar qu'elle s'est endormie sur le canapé. Ferait mieux de rentrer dormir dans son lit à mon avis. Mais elle n'a pas pour habitude de tenir compte de mon avis. J'attendrai donc qu'elle se réveille, et ne ferai aucun commentaire.

     

    Une nouvelle fois, le sang chaud de Tindra ne tarde pas à transparaître. J'ignore ce qu'Audrey et Cassandra peuvent lui avoir dit, mais visiblement elles ne sont pas toutes du même avis.

    Il devient urgent que quelqu'un se sacrifie pour avertir Audrey qu'elle ferait bien de cesser d'énerver Tindra. Je crains que cette conversation ne se termine très mal...

    Ouf ! Tindra a gardé suffisamment de sang-froid pour se passer les nerfs sur la poubelle plutôt que sur Audrey, j'ai vraiment cru qu'elle allait lui sauter à la figure.

     

    Une partie d'échecs pour se calmer... Chacun son truc. Tiens il est encore là celui-ci ! Décidément, je trouve qu'il est toujours dans les parages. Il a peut-être une idée derrière la tête à toujours tourner autour de Tindra... D'autant que le beau Rodolphe n'est pas dans le coin ces derniers temps.

     

    - Mais tu es rayonnante ce soir Tindra ! Waouh, je comprends ton enthousiasme ! Première promotion ! Tu vas fêter ça je suppose ?


    - Passe une bonne soirée, de mon côté je te promets une surprise pour ton retour.

     

    Soirée au bar ! Et comme c'est étrange, il suffisait qu'on parle de Rodolphe pour qu'il apparaisse... Comme par miracle. Je parie qu'elle savait qu'il serait là ! Une chose est sûre ils ont l'air aussi satisfaits l'un que l'autre de se trouver nez à nez. Peut-être même un air un peu... ahuri ?

     

    Un petit tour sur la piste de danse...

    Je crois que je vais les laisser s'amuser en paix...

    De toute façon, ma présence n'est visiblement pas désirée...Et j'ai pris un engagement que j'aimerais bien tenir !

     

     

     

    Suite 

    Chapitre précédent 

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    Ouh... C'est sûr cette fois ce n'est pas pour se faire remarquer que Tindra s'est rendue à la salle de sports, il n'y a personne... Et visiblement, elle y met tout son coeur.

     

    On dirait que la clientèle est plus féminine aujourd'hui... Ce qui n'empêche pas Tindra de se concentrer sur son souffle, ou sur l'écran de télé qui est juste en face d'elle...

     

    - Hé Tindra, tu ne m'avais pas dit que tu avais invité le beau Rodolphe ! Il est vrai que tu ne me dis pas grand chose...

    - Ah, il est venu sans être invité ? Intéressant... Ben ça veut dire que tu dois lui plaire, autrement il n'aurait pas pris la peine de venir jusqu'ici !

     

    - Sa présence est vraiment un bonheur pour nous !

    - Pourquoi ? Tout simplement parce que  tu es rayonnante chaque fois que tu le rencontres. Serais-tu déjà tombée sous son charme ? Ce dont il ne manque pas, je te l'accorde.

     

    - Heu, c'est une déclaration qu'il est en train de te faire ? C'est quoi les petits coeurs au-dessus de sa tête ?

    - Ah... toi tu ne vois rien... bon bah j'ai rien dit...

     

    - En tout cas il est des regards qui ne trompent pas...

     

    - Vraiment pas...

    - Arrête de le regarder comme ça, tu vas finir par loucher !

     

    - Bon ok, je vous laisse puisque tu insistes... Je vais aller voir comment se portent Ailin, Nathaniel et Nils. Et savoir s'ils ont reçu des nouvelles de Linus.

     

    - Tiens, il n'est plus là le blondinet ! Oui, Rodolphe ! Tu as très bien compris de qui je parle...

    - Il avait d'autres engagements... D'accord. Remarque, c'est plutôt sympa de te retrouver derrière un piano. D'autant plus que l'achat d'un instrument de musique n'est pas au programme, alors profites-en bien !

     

    - Tu as bien vérifié que ce hot dog n'est pas nauséabond avant d'y toucher j'espère ?

     

    - T'as vu ? Pendant que tu étais partie te promener, j'ai pensé à toi et je me suis occupée de ton chez-toi. Une salle de bains entièrement fermée. Maintenant tu peux prendre ta douche sans être exposée à tous les regards, enfin presque...

    - Non, non j'ai rien dit, juste que tu pourras aussi profiter discrètement des toilettes.Bon d'accord, il n'y a pas encore de toit, mais il ne pleut pas à Willow Creek, donc le toit n'est pas une priorité pour nous.

    - En tout cas pour l'instant...

     

     

     

    Suite

    Chapitre précédent


    9 commentaires
  •  

     

     

     

    nouvelle vie

    -Salut Tindra ! Dure journée on dirait. C'est sûr, jamais facile la première journée de travail. Faut rencontrer les collègues, se présenter sous son meilleur jour, comprendre comment ça marche...

    - Tu ne veux toujours pas me parler... Aucun problème, tu finiras bien par te décider un jour.

     

    nouvelle vie

    - Tu vois grâce à moi tu peux manger autre chose que les hamburgers ou hot-dog que les voisins ont laissé traîner. On sait pas depuis combien de temps ils sont là, et c'est très mauvais pour la ligne.

    nouvelle vie

    - Oui, je sais que le lit c'est pas le top pour manger, mais on fera des frais quand tu auras gagné un peu plus d'argent que ça. Pour l'instant, on est en période de restrictions budgétaires.

     

    nouvelle vie

    - Je vois que mon petit discours sur les calories porte ses fruits ! Tu t'es déjà inscrite à la salle de sports ! Bien !

    - C'est vraiment pratique le trait "apprend vite" : une nouvelle compétence à ton actif, juste en t'asseyant sur la machine !

    nouvelle vie

    - Il n'aura pas duré longtemps l'entraînement ! Tu vas pas amortir ton abonnement à ce rythme là. Ah !  C'est le jeune homme que tu avais rencontré à la bibliothèque, c'est lui qui t'a fait signe...

    nouvelle vie

    - Pincez-moi ! Ce jour est à marquer d'une pierre blanche : Tindra sourit !

    nouvelle vie

    - Ôte moi d'un doute, c'est pour ta santé, pour ta ligne, ou pour les beaux mâles qu'on peut y rencontrer que tu fréquentes cet endroit ? Parce que vu la façon dont tu utilises le punching-ball, je doute que ce soit très productif...

    nouvelle vie

    - Oh... ça fait plaisir de te voir dans cette forme. Un jogging pour rentrer à la maison ! Bravo, je retire toutes les vilaines choses que j'ai dites à propos de ton manque de motivation.

     

    nouvelle vie

    - Une fleur parmi les fleurs ! Bonjour Tindra, tu as bien dormi ? T'en as de la chance, déjà une journée de repos. Sauf que repos ça veut dire aussi pas de salaire... Mais non, ne te fâche pas, je plaisante ! Tu as bien le droit de te reposer, c'est vrai !

     

    nouvelle vie

    -Hummm ça sent bon ce que tu prépares ! Et encore un point de compétence ! Je sens qu'on ira loin toutes les deux...

     

    nouvelle vie

    - De nouveau la bibliothèque, tu prends ton avenir en mains. J'apprécie, et je suis certaine que tes parents seront fiers de toi quand je leur dirai. Ben oui, faut bien que je leur donne des nouvelles puisque tu ne le fais pas !

    - En parlant de la famille, tu sais ce que devient Linus ? On m'a demandé de ses nouvelles, et je n'en ai pas. Pas plus que tes parents... Heureusement que Nils est là pour prendre soin d'eux. Franchement, ils n'ont vraiment pas mérité ça Ailin et Nathaniel.

     

    nouvelle vie

    - Il est joli ce parc. C'est pratique les tables d'échec à disposition, surtout pour une jeune femme avide de connaissance(s) comme toi.

     

    nouvelle vie

    Mais, c'est bien Tindra que je vois là-bas ? Il suffit que je m'éloigne pour qu'elle fasse n'importe quoi ! C'est qui ce garçon là ?

    nouvelle vie

    Vu la tête qu'elle fait, elle doit très bien savoir de qui il s'agit elle ! Voyons ça d'un peu plus près...

    nouvelle vie

    C'est le jeune homme qui a eu droit à un sourire l'autre soir ! Mais si ! A la sortie du gymnase ! Mazette, il sait s'y prendre avec les simettes esseulées celui-ci !

    nouvelle vie

    Ne me dites pas qu'ils sont déjà en train de commenter leur rencontre sur les réseaux sociaux ! Y'a pas grand chose à raconter pour l'instant...

     

    nouvelle vie

    - Dis donc, il a des sujets de conversation passionnants ce jeune homme on dirait !

    - Ok je vous laisse tranquille, si tu me dis tout après...

     

    nouvelle vie

    - Une photo ? Vous faites déjà un album-souvenirs ?

     

    nouvelle vie

    - Alors, j'ai été discrète hein ! Vas-y, raconte maintenant !

    - Il s'appelle Rodolphe, et... Il aime la musique, comme toi... Et quoi d'autre ? Rien... Ben vous avez tout de même passé un bon moment ensemble pour des gens qui n'ont rien à se dire ! Ou alors tu ne me fais pas suffisamment confiance pour m'en dire plus ?

    - Tu aurais pu ne rien me dire du tout ? Oui, on peut voir les choses comme ça... Mais ça me fait de la peine que tu me dises ça...

     

     

     

     Suite

     Chapitre précédent


    9 commentaires